Le cinéma et la vie

Miss Purple aime jouer ces personnages que l'on retrouve dans la vie, que le cinéma enveloppe d'intensité, d'énergie, d'émotions, de rires pour oeuvrer à l'enchantement d'une réalisation. 

 

Miss Purple vous  invite à visiter son site !

Une femme sensuelle, nature qui pose devant l'objectif et  dévoile aussi son parcours comme une leçon de vie. Une femme délicieuse aux facettes singulières. Une femme qui aime tellement la vie

Didier Celiset

La préparation d'un spectacle

Avec Miss Purple

Sous la direction artistique de Didier Celiset

Miss Purple se lâche

Je suis Miss Purple depuis quelques années. Une marque de fabrique qui pourrait faire sourire, attiser la curiosité ou déplaire, mais à mon âge, prédomine une philosophie des choses de la vie.

 

Contact

Arlette Najsztat

Mail : arlette.najsztat@sfr.fr

 

Le courage

Encore une biographie ! Encore une comédienne qui s'autocongratule à petites doses, de quoi nourrir un texte...vous pourriez le penser ! En tout cas, je viens ici,en tant qu'auteur de ''Miss Purple, et alors !'' apporter un sobre démenti, néanmoins sans équivoque. Ce livre a été écrit avec la force du témoignage, pour refaire un parcours traversé par l'ombre et ses ambivalences puis la lumière frêle et réelle. Faire pétiller l'espoir, arborer le courage, nous l'assumons, Arlette et moi.
Didier Celiset
 

Donner l'espoir

Avancer à tout âge, vivre son rêve...

Voilà la substance de ce livre ''Miss Purple, et alors !''

 L'amour ou l'absence d'amour, c'est la clé d'un parcours, cela draine des comportements et sculpte un horizon. Pour Arlette, il y eut le manque d'amour avant l'amour, et la solitude après la perte de l'amour. Puis la vie a mêlé le rêve, des rencontres, les fruits du courage...

Miss Purple

La dame en violet est d'abord une femme positive.  A 76 ans, elle tente l'aventure de la scène avec un spectacle dédié aux femmes seules, mêlant le fait social et la dérision.

Découvrez, sur ce site, quelques facettes d'une femme qui trace sa route avec pudeur et courage.

Didier Celiset

Recommencer à vivre

Après un grand amour ! 44 ans d'amour ! La solitude, le chagrin... Puis cette femme à l'élégance naturelle, au courage viscéral a recommencé à aimer la vie. Et Arlette a retrouvé le ferment de son rêve d'adolescente, le cinéma. Et elle a joué, tourné sans cesse, et elle aime la vie encore plus fort, passionnément au coeur des douleurs secrètes.

Son ami

Didier Celiset

Découvrez la comédienne !

Aucune vidéo n'a été insérée

Le rêve, le courage

Arlette a désormais son site. Avec le temps, ce site connaîtra sa mutation. Vous pourrez découvrir des expériences théâtrales ou cinématographiques, des témoignages d'artistes, des publications relatives à cet univers exaltant qui draine tant de rêves, d'espoirs, de réussites grâce à cette foi, cette obstination, ce courage des uns et des autres.

Arlette a connu un parcours qui mérire d'être connu car il se confond avec un destin se dessinant de façon si singulière, de l'ombre à la lumière.

Ce site ne sera pas seulement une galerie de photos ou une plate forme égocentrique. Les visiteurs pourront découvrir ces allées du cinéma, du théâtre, parcourues par des comédiens, des réalisateurs avec cette ivresse de jouer, de créer, de se transcender.

Didier Celiset

Sa vie, un écrin d'optimisme

Une comédienne qui répand admirablement sa belle énergie autour d'elle. 

Le cinéma, c'était son rêve

Passionnés du cinéma

Des publications sur ce site

(sous-page Filmographie)

Le cinéma ! C'est la vie

Je ne veux parler que de cinéma, pourquoi parler d'autre chose ? Avec le cinéma on parle de tout, on arrive à tout.
Jean-Luc Godard

La battante

Un si beau regard imprégné d'amour, de ténacité

De l''enfant caché aux plateaux de cinéma

Arlette Najsztat a réalisé son rêve ! A 70 ans ! Son rêve, c'était le cinéma ! 

A 76 ans, Arlette a tourné dans 135 films (fIguration, petits rôles) côtoyant souvent les célébrités, mais la dame en violet reste la même, insaisissable, singulière, humble et si vive, souriante, bienveillante, dévouée.

Sa biographie ''Miss Purple, et alors ! au-delà d'un témoignage captivant, reste une leçon de vie.

Faire de la figuration

Et tracer sa route...

Arlette a su faire preuve d'humilité, apprenant son métier de film en film.

Le chemin de la patience

Arlette accepte tous les rôles

TURF de Fabien ONTENIENTE Actrice complément / bourgeoise * QUAI D’ORSAY de Bertrand Tavernier (Députée assemblée nationale) * L’HISTOIRE DE JEAN (2013) de Daniel Blaudez (Madame le Maire) * KICKBACK de Franck Phelizon (Mère d’un prisonnier) * BREVES DE COMPTOIR... 

Le parcours de Miss Purple

Pour nous, c'est Arlette. Pour le monde du cinéma, c'est Miss Purple. Assurément la même femme, un être exquis, une combattante aussi, une femme qui a choisi ses deux vies, celle d'avant, de femme mariée, celle d'après qui l'a menée aux plateaux de cinéma. Arlette additionne les tournages et tente à présent, l'aventure du théâtre. Sans prétention, sur ce site, Arlette vous fera entrer dans les allées de sa vie.

 

Arlette est une gagnante. Cette évidence renvoie à sa source, le rêve. Un rêve d'enfant qui s'est ensuite éclipsé, laissant la place à une vie bien remplie où l'amour, le travail, l'abnégation étaient le tissu quotidien. Le rêve a ressurgi dans un trop plein de solitude, de désarroi. Arlette a choisi de réagir avec l'humilité d'une débutante mais le défi en bandoulière. Le cinéma était son rêve.

Peut-on réussir sans une belle dose de ténacité ? Sûrement pas. Si souvent, Arlette, élégante, toute en violet, quitte son domicile dès l'aube pour se rendre sur des plateaux de cinéma. Arlette a tourné dans 135 films, guidée par un instinct qui rejoignait son rêve et toujours tenace, obstinée, souriante, observatrice invétérée de nature humaine.

Les apparences frôlent un jugement souvent erroné. On imaginerait Miss Purple fréquentant les salons de thé, légèrement hautaine ou résolument opportuniste. Enfin, la rumeur draine de telles pensées !

Miss Purple a choisi de laisser courir cette rumeur, indifférente aux êtres habitués au quotidien stérile, et même se réjouissant d'être passée de l'anonymat à cette petite célébrité qui attire aussi les projecteurs de la bêtise.

Sa biographie, encore un témoignage ! Encore une vie qui se déroule de façon impudique, pourrions-nous penser. Encore une comédienne qui se hisse sur le podium de la suffisance, ou qui livre une humilité de pacotille. Pourrions-nous être aussi loin de la vérité ? Assurément tant vous serez étonnés de découvrir les facettes de cette personnalité troublante, timide et transcendante.

 

Le rêve a ses sources et c'est souvent l'enfance qui fomente les rêves les plus indociles, les plus coriaces, les plus exaltants car les rêves cognent à cette porte intérieure timorée, les rêves se désespèrent des barreaux ou du conformisme de la vie; les rêves veulent se heurter à la vraie vie, celle qui vous envoie des fleuves d'émotion. Le cinéma, c'était le rêve d'Arlette. Et à 70 ans, son rêve est devenu cette réalité tangible à petites doses.

Arlette est devenue comédienne. Elle s'attribue ce si joli mot ''comédienne'', avec cette énergie stupéfiante et cette lucidité sur ce métier qu'elle découvre sereinement de tournage en tournage. Comédienne ! Pour rejoindre les rives obstinées de son rêve. Pour enfin jouer ! Tandis que sa vie n'a jamais été perturbée par la taquinerie du jeu.

 

Senior ! 76 ans pour l'état-civil, 20 ans dans ma tête ! Madame la vie, elle l'aime pour bien des raisons, pour se donner aussi cette chance de réaliser son rêve, sans faire trop de bruit. Ses amis, ses soutiens sont des diamants !

Arlette est une femme organisée qui gère sa carrière au cinéma de manière très consciencieuse, arrivant toujours la première sur les plateaux de cinéma, surveillant à toute heure sa messagerie, les sollicitations pour des tournages de films, répondant immédiatement aux professionnels qui la contactent. Arlette est déterminée, obstinée avec ce sens de l'organisation qui est une clé de la réussite.

Miss Purple ne montrera jamais sa facette fragile. Elle préfère diffuser un optimisme élégant. Toutefois vous pourrez découvrir dans sa biographie, sa personnalité forte, courageuse et néanmoins traversée de failles

Sa carrière

Depuis 2011, Arlette Najsztat a tourné dans 135 films comme figurante ou actrice, souvent bénévole. Elle est apparue également dans des séries web, des clips. Actuellement, elle prépare son premier spectacle sur scène.

Arlette a également été l'égérie de plusieurs campagnes publicitaires.

Son agent artistique

Eva Landler réalisatrice

Agence du ' 7e Art '

evalandleragency@gmail.com

Une comédienne convaincante

Sensuelle

Aucune vidéo n'a été insérée

Aucune vidéo n'a été insérée

Son actualité

Ses rôles au cinéma

 Arlette peut tout jouer

  

FLEURISTE, JURISTE, ARNAQUEUSE. MISS VIOLETTE. CAISSIERE. SEXYGENAIRE. GRAND MERE. MERE DE FAMILLE. COUGAR. FEMME FATALE . PARISIENNE. RELIGIEUSE. SECRETAIRE DE DIRECTION. RETRAITEE. OTAGE . VENDEUSE. GERANTE DE MAGASIN. BOURGEOISE, VEUVE. PROSTITUEE. VOISINE.

FRANCE DIMANCHE

FRANCE DIMANCHE - ARTISTE

 “MOI, MISS PURPLE, 75 ANS, JE SUIS ÉPANOUIE ET RIEUSE !"

Voilà cinq ans que Arlette Najsztat, cette jolie septuagénaire qui se fait appeler « Miss Purple » a changé de vie pour se tourner vers le métier de comédienne. Il n’y a pas d’âge pour réussir, pense-t-elle. Patiente, enjouée et déterminée, elle n’a pas dit son dernier mot !

«Je cherchais un nom de comédienne… Alors, j’ai d’abord pensé à Violetta. Mais entre-temps, la comédie musicale homonyme est sortie en France, et je me suis dit que ce nom ne m’irait pas du tout.

Sur le tournage du film Brèves de comptoir, j’ai rencontré Bruno Solo et, un soir après les prises de vues, il m’a lancé en guise de bonsoir : “Au revoir Miss Purple !” Un surnom que j’ai gardé ! Comme les filles sont très souvent habillées en noir, je n’ai pas trop de concurrence, moi qui suis toujours vêtue de violet…

Je porte cette couleur depuis l’âge de 20 ans. Comme je ne mesure que 1,53 m et que j’ai toujours été un peu complexée par ma petite taille, en m’habillant en parme, en lilas, en violet, en fuchsia (qui me vont particulièrement bien au teint), je me suis aperçue qu’on me remarquait.

Que ce soit dans la rue – l’autre jour, une personne m’a accostée pour me demander de me prendre en photo car elle n’avait jamais vu de femme “aussi élégante” – ou sur un tournage, on me repère. Ça fait son petit effet dans le milieu du cinéma, et j’en suis super ravie !

« Comme je ne mesure que 1,53 m, en m’habillant en parme, en lilas, en violet, en fuchsia, je me suis aperçue qu’on me remarquait. »

Si mon mari était encore là, il n’en reviendrait pas. Il est mort en 2008 mais j’ai vécu quarante-quatre ans de bonheur avec lui. Il me couvait. Je n’avais pas de permis de conduire ni de carte de crédit à mon nom. C’était lui qui gérait tout !

Après son décès, j’ai passé trois ans à tourner en rond en me demandant ce que j’allais faire. Et puis, un matin, au lieu de rester chez moi et de pleurer en regardant la télé, je me suis levée.

J’ai examiné de près le générique d’un film qui venait d’être diffusé sur mon petit écran et j’ai envoyé un mail au directeur de casting avec une photo de moi. Je n’avais rien à perdre. D’autant que j’ai toujours rêvé d’être comédienne, de faire du cinéma. Même si ce rêve me paraissait inaccessible.

C’est ainsi que j’ai effectué mes premières apparitions dans des films comme Turf [de Fabien Onteniente, avec entre autres Alain Chabat, Édouard Baer et Gérard Depardieu, ndlr] à l’âge de 70 ans.

J’y ai fait de la figuration mais j’étais contente. Moi qui ne connaissais rien au métier et qui n’ai jamais pris un cours de comédie de ma vie, je me suis débrouillée.

Depuis cinq ans, je travaille beaucoup. Souvent bénévolement d’ailleurs, et je suis très demandée : j’ai fait environ soixante-dix courts-métrages pour aider des étudiants en cinéma qui sont toujours à la recherche d’un comédien pour leur film de fin d’année d’études.

« Je viens de tourner dans un clip pour le chanteur de rap congolais Siboy dans lequel j’incarne une prostituée de luxe. »

Cela m’a permis d’accéder à des tournages, de jouer des petits rôles et de me faire une “bande démo” qui tient la route. Au fil des ans, on a fini par m’appeler directement. C’est là le vrai déclic.

Je viens d’ailleurs de tourner dans un clip pour le chanteur de rap congolais Siboy dans lequel j’incarne une prostituée de luxe. Le producteur de cette vidéo m’a appelé un jour à 2 heures du mat pour me dire : “Tu as illuminé le tournage !” Tout cela me met du baume au cœur.

Au final, je suis fière de mes rôles de figuration dans vingt-neuf longs-métrages, une trentaine de “web-séries” et quinze clips, sans oublier des publicités et des apparitions dans sept séries télé, dont une dans Enquêtes criminelles, diffusée sur W9. Mais j’aimerais aussi tourner avec de grandes vedettes…

Pour rester dans le coup, je suis aussi inscrite sur Facebook, grâce à ma petite fille. Cela me permet de garder le contact avec la vie et d’avoir toujours quelqu’un avec qui discuter.

Comme je le dis toujours, c’est mon compagnon de nuit, car je n’ai pas refait ma vie depuis que mon mari est parti. Mais je sors aussi beaucoup avec des gens du métier. J’y suis bien obligée pour me faire des contacts et repérer les bonnes opportunités. »

 

Alicia Comet

 

Une équipe gagnante

Une bosseuse, un bosseur, une rencontre incroyable !

Arlette et Didier écrivent en 75 jours '' Miss Purple, et alors !''

L'histoire de sa vie

De l'ombre à la lumière

Miss Purple sur scène (au théâtre)

Aucune vidéo n'a été insérée

L'espoir réel de recommencement d'une nouvelle vie de femme sexy à plus de 70 ans (Théo Chris)

Une leçon de vie !

Aujourd’hui, les gens du métier l’appellent Miss Purple. Vous allez découvrir sa biographie, ses films, ses interviews, ses projets.

Aucune vidéo n'a été insérée

Extrait de Miss Purple, et alors !

La complexité d’une femme, il faut en trouver les strates dès l’adolescence. Je basculai dans le mariage avec mes fragments, avec cette sensation d’un cycle non achevé. J’ai poursuivi un chemin, toujours en décalage avec ce qui fortifie la maturité d’une femme. 

Mon mari était un homme d’une tolérance exceptionnelle. Par amour, il me modela comme une femme idéale tout en prenant acte de mes failles.

Je restais une femme-enfant avec ses silences, sachant que mon mari n’irait jamais écorner ma personnalité. Par amour, il accompagnait mes caprices, et cela me confortait dans l’idée qu’il resterait le gardien de ma personnalité sibylline.

Depuis 2008, j’ai appris à juguler le présent et à devenir une femme plus mature. Cela peut surprendre à un âge où l’on est étiquetée senior. Mais cette plénitude est-elle reliée forcément à l’âge ?

Le temps des dédicaces

Après cet exercice exaltant d'écrire sa vie...

Meilleures critiques

Davidian

Ton parcours est un exemple. Tu as su avancer avec ton courage tes rêves, tes larmes, la force de l’amour.

Annie Zemor 

Parcours émouvant d’une femme charmeuse, travailleuse, volontaire, portée par un grand amour. Se lit d’une traite. Admirative de sa fougue et de sa liberté en faisant fi des qu’en dira t-on.        

Noelle Jeanteau-degueurce

Je viens de finir ton livre Arlette

Délicieux, simple et plein d'amour, il te ressemble. Je découvre d'une autre façon toutes les périodes de ta vie, que tu m'avais déjà confiées et surtout cet amour partagé avec ton regretté Charly

 Restes toi même Miss Purple.

 Tu es formidable et bonne chance dans ta nouvelle vie

Virginie Tapia

Chapeau bas, ton parcours est réussi

Continues Arlette

Que ta gaieté nous gagne tous

KYTINE GROSS

J'ai savouré cette biographie, j'y ai mis le temps car chaque mot comptait et je ne voulais pas que cela s'arrête.

Cette vie bafouée vers l'âge ou les petites filles jouent à la poupée, puis cette adolescente en mal d'amour mais qui a eu sa revanche par un amour indescriptible.... et qui a su transmettre à son fils et ses petits-enfants ce qui lui avait tant manqué au début de sa vie.

Il y a une phrase qui n'est pas de moi, mais qui te sied à ravir

Miss Purple, toi dont on rêve d'avoir en mère ou grand-mère tant tu es vivante, pleine d'énergie.

"Etre aimée profondément par une personne vous donne de la force. Aimer profondément quelqu'un vous donne du courage" de Lao Tzu

Force et courage tel un tourbillon pourpre.

Une petite fée tu es Arlette.

 Agnes SAVARY GAZY

Je viens de finir ton livre.

Bravo pour ton courage.

Belle leçon de vie.

 Micheline ABADOU

J'ai beaucoup aimé ce livre, écrit avec une sensibilité à fleur de peau,

Qui est un cri d'amour pour la vie.

Il témoigne à la fois que l'amour dans un couple n'est curieusement pas toujours

synonyme avec épanouissement, de la personnalité, mais demeure un cadeau de la vie.sur lequel on peut la construire, et que la souffrance peut au contraire donner la force nécessaire pour accomplir un rêve.

 ANNIE LE DU

Je dévore ton livre à la piscine

Tu nous donnes du bonheur

Je te découvre, 

Je ne m'attendais pas à ça.

PHILIPPE DEVILLIERS

Je viens de terminer de lire ton ouvrage

Très belle biographie, d'une personne qui comme le diamant

possède plusieurs facettes.

Un exemple de vitalité à suivre pour tous.

Je te souhaite de continuer cette vie en "rose"., pendant

de longues années.

Merci pour m'avoir fais voyager dans ta vie.

 

ALAIN MAKHARINE

Chef d'Entreprise

J'ai lu ton livre et je dois dire, avec beaucoup d'émotion, car ce livre décrypte l'amour extraordinaire que tu portais à cet homme, si généreux et délicat qu'était Charly.

Ensuite avec clarté et sincérité tu nous décris ta vie de jeune adolescente qui n'était pas facile du tout.

Enfin tu nous fais découvrir une Arlette, certes timide mais néanmoins avec une formidable volonté de surmonter les obstacles, ce qui n'est pas donné à tout le monde.

Enfin à force de ténacité , tu pénètres le milieu du cinéma,ce qui pour une profane est très difficile.

Pour conclure, je dirais de l'émotion , de l'amour et du caractère.

Oui Charly peut être fier de toi.

Bravo car nous lisons ce livre rapidement avec envie , car les

mots sont précis mais également, nous stimulent l'imagination.

BARBARA LAMARCHE

rencontrée dans une brasserie en prenant un café

Bravo pour ce roman.

Je l'ai lu d'une traite

Miss Purple est une femme qui a trouvé son bonheur

Etre comédienne

Une vie pleine d'amour et riche de rencontres cinemathographiques

Votre livre est digne d'une femme qui va de l'avant.

Encore Bravo.

ADRIEN JAMY

J'ai lu ton livre, d'une traite.

Il est bien écrit.

Il n'est pas égocentrique.

J'aurai aimé que tu nous parles un peu plus de toi.

Tu évoques ta vie avec ton mari, ton métier etc...mais pas assez de toi.

Ce qui ressort, c'est ton courage et ta fidélité.

Cela mérite un 2eme roman.

ANNICK

J'ai lu d'une traite. J ai beaucoup pleuré. Je retrouve un peu ce que ma maman m a raconté. Je n'ose pas lui faire lire. Elle pleurera plus que moi. Ayant elle vécu cela. Je t'envie pour la vie que tu as eue avec ton mari. J aurais bien voulu vivre la même chose.

EVA MORENO

Photographe

Maman, son amie, Michèle et sa fille ont lu ton livre.

Elles ont toutes été très émues par ton parcours. Elles ont admiré ta personnalité, ce que tu as vécu et ce que tu nous a fait partager, à travers ton autobiographie très personnelle, de ton parcours de femme et face à la maladie. Voilà, il était important de te le dire.

Bravo pour ce livre, touchant, vrai, pudique et qui nous montre différentes facettes de ta personnalité et de ta vie.

LYDIE HUBERT

Merci pour cette biographie.

Un livre d'une belle justesse.

Pleine d'admiration..

Ravie d'avoir fait ta connaissance

Lors du tournage du long métrage

Les Tuche 3.

ANDRE AZOULAY

Je viens de finir de lire ton livre.

Il est très touchant et plein d'humanité.

Tu révèles ta fragilité, tes tourments et ton courage à aller de l'avant.

C'est ta vie et tu as bien fait de la transmettre.

Je me sens aujourd'hui plus proche de toi, moi qui t'ai toujours trouvée si touchante de sensibilité et de pudeur.

Merci et que ta route reste merveilleuse.

BRIGITTE BIEDAK

J'ai presque fini de lire ton livre.

J'admire ta volonté et ton ambition.

Tu lâches rien

Bravo.

BELLAM CONTASSOT

Je viens de finir ton livre ! Je l'ai lu d'une traite ! 

Bravo Arlette Najsztat pour tout ce courage face à une vie pas toujours facile ..on comprend mieux ta vie à 100 à l'heure ! bisous

OLIVIER KAUF

Dir. de la publication RiskAssur 

Si vous voulez lire une biographie poignante, écrite sans détours, reflétant la réalité d’une vie, alors lisez Miss Purple, et alors !

CATHERINE CARTIER

Livre Passionnant

Merci. Catherine

LYDIE HUBERT

Je suis baignée dans ta vie, très riche

en sentiment.

Une bonne leçon de vie.

Hâte de continuer à te lire

REGINE DERIVRY

Ton livre est magique

VALERIE GRUMELIN 

Je lis ton livre qui me fait 

Rire et pleurer

Réfléchir et penser

Ressentir et aimer

Merci Valerie.

EZER GLEN

Un livre que j'ai lu avec avidité, attention et émotion, écrit avec sincérité et pudeur.Qu'il est courageux de se livrer ainsi et de nous faire entrer un peu plus dans ta vie, pour mieux comprendre aussi.

Le chemin qui t'a menée jusqu'à ta nouvelle vie t'a façonnée, malgré les embûches, les peines mêlées aux joies et désirs.Tes fragilités sont émouvantes et tellement palpables au travers de ces mots si bien choisis; J'ai été touchée aussi par les photos que je connaissais pourtant pour la plupart, les pages d'une vie

Tu as de beaux projets en cours et à venir, préserve toi, prends soin de toi, tu as les ressources en toi

Amitiés

‎JOCELYNE DANET

J'ai dévoré ton livre

Merci pour ces belles paroles positives

J'ai apprécié de le lire au point de ne pas l'avoir abandonné, avant

de l'avoir terminé.

MYRIAM RADIOFM

Superbe livre il est génial

SIMON BERREBI

Ton livre est super

J'ai déjà lu 100 pages et je kiffe grave

Je revis le Clairis d'avant avec ton écrit

J'ai hâte de le finir

Bravo !

ALEX BEERLI

L'émotion me gagne déjà après la lecture des premières pages ... 

Merci Arlette et au plaisir de te rencontrer à l'avant première

 

BERTRAND BOUTHILLIER 

Livre très émouvant et plein de sensibilité, retraçant la vie de notre Miss Purple, qui s'est battue toute sa vie pour finalement arriver à ce quelle voulait à XX printemps.

Bravo Arlette et repects.

Je te souhaite une longue et belle carrière de comédienne.

JACQUES COLIN

"Miss Purple,et alors ! que j'ai pris beaucoup de plaisir à lire.

"Le violet est une couleur à double tranchant : étonnement, on l'aime ou on ne l'aime pas. Il semble ne pas y avoir de demi-mesure psychologique la concernant. Pourtant, derrière son allure électrique, le violet est la couleur de la douceur et du rêve."

Un très beau livre

MARTINE HINNER

Je viens de finir cette biographie.

Bravo Arlette

Quel courage, 

Quelle persévérance

Quelle détermination

Je suis admirative devant cette force qui est en toi.

Bonne continuation dans tes projets

Pas de doute, tu y arriveras.

VALERIE UZAN

Plus je le lis et plus je suis intéressée et émue..!

Deux moments m'ont particulièrement émue à la lecture de ton livre. L'un où tu pleures ... (et je pleure aussi ) et l'autre où tu me fais franchement rire (scène du baiser)

Le reste est intelligent, fin, simple, questionnant la vie et exprime ton besoin d'éclore après un grand amour cocon qui se gardait d'offrir aux regards des autres ce que tu étais vraiment artistiquement.

Ces regards dont tu ne retiens que les bons comme pour entretenir celui qui fut toujours le sien, celui d'un être qui répandra toujours sur toi son regard protecteur.

Ce livre qui vient nous parler d'espoir mais aussi de désarroi, du combat que l'on doit mener, hommes et femmes, pour rester dignes et donc en vie.

Cette vie plus dure pour ceux à qui un être cher manque, mais qui vaut toujours la peine d'être vécue, car quelque rêve en soi n'est jamais exprimé, réalisé.

Ces personnes qui auront une gêne de se lamenter désormais au lieu de s'émanciper de leurs peurs, d'en prendre du recul en refusant la vie seules alors qu'elles pourraient trouver un nouveau souffle.

Bravo Arlette, tu fais sauter des préjugés, tu secoues les passifs, tu offres l'exemple à suivre pour aimer la vie, malgré tout.

GHISLAINE MADELEINE PONS

Merci Arlette Najsztat, ma marraine, de m'avoir permise de dévorer ta 

vie à travers ces pages.

Merci de cette ode à la vie, de cette gnaque de montrer ces fêlures qui 

sont devenues ta force.

Merci de m'avoir laissé entrer dans ta vie.

EVELYNE PLATNIC COHEN

Je dévore le livre d Arlette.

Merci pour ce moment

FRANCE ALBERT

Je vous recommande ce livre "Miss Purple et Alors !"

Didier Celiset, écrivain, a su retranscrire avec brio et émotion, le 

parcours exceptionnel qu'Arlette NAJSZTAT a commencé de vivre il y a 6 ans

dans ce monde de strass et de paillettes "Le Cinema"

Bravo Arlette, continues ton ascension, tu le vaux bien.

HUG MU

Un livre tout en charme et en émotion, reflet de l'âme de Miss Purple

Une mosaique de sa vie, qu'elle nous offre avec son coeur en partage.

Les redites passent sans problème, car le style est joli et le 

vocabulaire choisi.

On reçoit ce livre comme une preuve de sincérité.

THEO CHRIS

Aujourd'hui, j'ai eu la joie de recevoir Arlette Najsztat et l'immense 

plaisir de me faire dédicacer 2 exemplaires de son livre, dédié à 

Charles, son mari, et qui relate , sans retenue son grand amour de 44 ans.

Mais aussi son propre parcours exceptionnel sous la plume de Didier Celiset.

Arlette est une délicieuse personne avec un sourire permanent dessiné, 

figé sur ses lèvres, d'une beauté rare et d'une élégance inouïe.

Merci Arlette vous êtes magnifique.

DENISE DODE

Arlette, je viens de terminer ton livre.

Ton parcours de vie est remarquable et je te dis bravo pour cette 

générosité et persévérance.

Vas y fonce; regardes devant toi et ne manque aucune opportunité.

Fais toi plaisir dans ce travail que tu adores et peut être un jour, un 

grand rôle s'offrira à toi.

C'est tout ce que je te souhaite et bonne chance pour ce one woman show.

J'espère que tu viendras jouer vers St Brieuc. Ce serait génial.

MANUELA BRUCKERT

Le livre a ne pas rater cet été.

Un grand merci à toi Arlette NAJSZTAT pour cette tendre et incroyable 

histoire qui est la tienne.

N'hésitez pas à le commander !

Quelle vie, quelle histoire !

Tu es une femme d'exception

Heureuse de te connaître et ravie que tu aies accepté de jouer dans mon 

film "Et toi t'aurais fait quoi ?"

ALICE POTTIER

J'ai lu ton livre avec beaucoup d'intérêt.

Il se lit très bien et le style est fluide, avec du rythme.

J'ai trouvé le vocabulaire riche et bien choisi qui traduit tes émotions 

et ressentis au plus près de ce que tu es et avec justesse.

J'ai plus particulièrement apprécié le premier tiers où l'on comprend 

comment les choses vont s'installer peu à peu, et le troisième tiers du 

livre où tu les vis et où tu analyses pourquoi "tu éclos" 

en tant que comédienne.

C'est un livre sensible et sincère. Et en le lisant, j'ai vraiment eu le 

sentiment de toucher du doigt l'authentique Arlette alias "Miss Purple"

que je connais mieux à présent.

Félicitations pour cette introspection.

JACQUES COLIN

Je savais que ta vie n avait pas été toujours rose mais pas à ce point. Quelle leçon de courage, de volonté. Le livre est très agréable à lire, très sincère. J'aime beaucoup.

THEO CHRIS

Vraiment super émouvant, Arlette non seulement ne rentre pas dans la 

nostalgie pathétique, ce qui est souvent le cas des biographies, mais 

bien au contraire, elle se livre dans un torrent de réalités humaines et 

super touchantes, tout en restant une digne héritière d'un passé à deux, dont elle assure désormais pleinement et seule la continuité, mais comme si Charles était toujours là. C'est pour lui, tout est Charles.

Un autre message de qualité exceptionnel transmis avec modestie et humilité au lecteur.

C'est cette extraordinaire envie et volonté de croquer la vie à pleine 

dents, en redémarrant tout à zéro à 70 ans, non pas pour faire des 

choses habituellement vouées aux personnes retraitées, mais aux jeunes de 25/35 ans.

Elle assume son âge et le corps de son âge, tout en inventant une 

délicieuse présentation de femme belle et sexy, avec une justesse 

parfaite, sans jamais tomber dans l'excès

et sans jamais basculer dans une situation hors jeu, ou hors sujet.

Arlette NAJSZTAT a inventé le mannequinat de la femme sexy de plus de 70 ans.

Elle livre aux autres femmes un extraordinaire message, l'espoir réel de 

recommencement d'une nouvelle vie de femme sexy à plus de 70 ANS, au 

même titre qu'une femme de 25 ou de 35 ans.

Arlette devient légende, elle se met en scène pour le plaisir, pour 

l'exemple, mais aussi et toujours pour lui Charles, son homme, son Dieu, 

son amour.

Après 70 ans, tout recommence !

Au-delà du parcours de Miss Purple et des lumières du cinéma, de ses rencontres, de cette fusion de courage et de faiblesses, au-delà des mots décrivant une vie d'amour, de renoncements, au-delà du défi pour ne pas se laisser happer par la solitude, la biographie d'Arlette est un témoignage vivifiant à l'intention des seniors.

Après 70 ans, la vie continue et les seniors restent souvent dynamiques, vaillants. Pourtant une épreuve peut nous ébranler ! Et alors il faudra puiser dans ces sources intérieures où le sursaut est possible pourvu que la vie retrouve un sens. On peut vivre différement certes, mais encore avoir des projets.

Commander la biographie de Miss Purple

Si vous souhaitez recevoir un exemplaire dédicacé de ce livre de belle qualité (218 pages, 38 photos couleur)

adressez un mail à 

arlette.najsztat@sfr.fr

Expédition dans le monde entier

 

Didier Celiset biographe

L'écriture, ma passion

Né en 1955 à Paris, après avoir poursuivi des études juridiques, Didier Celiset a connu un parcours plutôt éclectique intégrant une organisation internationale, passant du secrétariat au secteur des archives puis effectuant des missions dans les services du Premier ministre et à la Mairie de Paris.

Didier a écrit de nombreuses chansons. Il est membre de la SACEM. Depuis 2002, il a publié quinze romans à compte d'auteur : Trop de pluie, Florine n'est pas loin, C'est encore moi ! Ce besoin d'histoires, Je repasse dans chaque rue, La sagesse du conférencier, Dans ses yeux bleus, Dans les années 75, Deux Sylvie, La mémoire si vive, C'était notre vie, Le soleil des souvenirs, Et demain, Géant (Editions Scripta) - Miss Purple, et alors ! 

ll a également co-écrit quatre spectacles pour le théâtre : La tentation d'écrire, Une semaine avec ma correctrice, Et c'est ça la vie ! La sagesse du conférencier.

 

Visitez son site La tentation d'écrire

https://latentationdecrire.com/

Ses lectrices

Miss Purple

Une femme ordinaire, néanmoins une femme d'exception

Miss Purple, et alors !

Publication d'Olivier Kauf

C’est la biographie d’une illustre inconnue, et je n’écris pas cela au sens péjoratif du terme « inconnue » bien au contraire. Ce n’est pas la biographie d’une célèbre sportive, politique, chanteuse,… non c’est la biographie de quelqu’un comme vous ou moi, c’est la vie de Arlette.

Il se trouve que je connais Arlette depuis très longtemps, ainsi que son mari, Charly. Nos maisons de campagne sont dans le même domaine, à Clairis.

Cette biographie intéressa tous ses voisins de « week-end » et de « vacances », sur cette femme étrange et fascinante, toujours vêtue de violet. Ce qui lui a valu de passer à la télé sur France 3.

Mais, également tout le monde. On a souvent l’impression que les gens célèbres ont une vie intéressante, et que nous autres simples inconnus, n’avons que des vies médiocres, du style « métro-boulot-dodo ». Arlette nous prouve le contraire, quand on se retourne sur sa vie, lorsqu’on la raconte … et on en fait des choses au fil des années.

Site de Didier Celiset

Auteur-Ecrivain

La tentation d'écrire

Liens recommandés

 

 Bellefaye

 http://www.bellefaye.com/

 

CINEFIL

www.cinefil.com/

 

ALLOCINE

www.allocine.fr/

 

Critikat

Le site de critique de films

http://www.critikat.com/

 

Surlimage

http://www.surlimage.info/

 

Lien